agi-son
MobilySon logo

Petit tour théorique, rapide et efficace

Les risques auditifs

Un studio de musique dans la tête

L’oreille comprend trois parties principales : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

L’oreille externe « le capteur »

C’est la seule partie, en communication directe avec l’extérieur. Elle est composée d’un pavillon et d’un conduit auditif. C’est une simple structure de transmission des sons vers le tympan.

L’oreille moyenne « le micro »

Elle tient le rôle de protection et de transmission mécanique. Les vibrations du tympan, qui agit comme un micro, sont transmises au marteau, à l’enclume et à l’étrier.

L’oreille interne « l’ ampli-tuner »

Cette partie est la plus fragile de l’oreille. Elle est constituée de quelques milliers de cellules ciliées : c’est notre « capital auditif ». Lorsque l’oreille est exposée à un volume sonore excessif, un bruit brutal, des sons aigus, une durée d’écoute prolongée, ces cellules peuvent être abîmées, voire détruites. Elles ne sont pas réparables, leur destruction est donc définitive.

 

Physiologie de l’oreille